Factor Ostro VAM

Après l’O2 VAM, l’Ostro entend faire cohabiter poids plume et aérodynamisme tout en conservant un rendement de très haut niveau.

Par Alexandre Lombardo
le 20 septembre 2021

Je sais tout faire version plus !

Après l’O2 VAM, l’Ostro entend faire cohabiter poids plume et aérodynamisme tout en conservant un rendement de très haut niveau. Il faut dire que Chris Froome ne tarit pas d’éloges sur ce vélo qu’il utilise ! Un cadre de moins de 800 grammes, qui fait de ce Factor l’un des plus légers de sa catégorie.

Factor est une société récente qui a su se forger en quelques années une très belle image de marque.
Ces anglais, un peu fous, ont d’abord fabriqué le 001, il y a une dizaine d’années. Un vélo construit et pensé sous la marque Beru F1 Systems, bardé de technologies. Capteur de puissance, intégration du poste de pilotage avec ordinateur intégré, freinage disque… Pour un tarif de plus de 20 000 livres à l’époque !

De cette étude est né Factor et le Factor One est le descendent (assagi) du 001. Une belle histoire.

Top Vélo - Factor Ostro VAM 4Q5A7434 ©Joel Lombard

UN VENTOUX, UNE NUIT, UN SECRET...

C’est en effet par une nuit d’été 2013 que j’ai roulé la première fois sur un Factor.
C’était le Vis Vires, descendant direct du 001. Légèrement moins exclusif, mais encore tellement fou.
Travaillant alors pour un autre magazine, désormais oublié, j’avais eu la possibilité d’effectuer une ascension du Mont-Ventoux, de nuit pour ne pas que le vélo soit reconnu.
En effet, le personnel de la marque alors présent en Provence repartait en Angleterre le lendemain matin. C’était cette nuit-là ou jamais.

Dans mes souvenirs, la machine était fantastique d’efficacité, des sensations que je n’ai que rarement (jamais retrouvé) sur aucun autre vélo, même pas sur le modèle de série.
Excitation de l’instant présent ?
Réelle (sur)efficacité ? Je ne le saurai probablement jamais…
Top Vélo - Factor Ostro VAM 4Q5A7379 ©Joel Lombard

MOINS DE 800 GRAMMES, INTÉGRATION TOTALE ET TUBES AÉROS

Une masse qui, si elle semblait impossible à atteindre il y a quelques années, n’émeut pourtant plus grand monde à l’heure où certains cadres passent sous les 600 grammes.
On parle pourtant de tubes aérodymiques et d’intégration totale !
Et visuellement l’Ostro est tout sauf frêle.

C’est au toucher que l’on se rend compte de la finesse des tubes. Comme pour l’02, il n’est pas recommandé de s’asseoir sur le tube supérieur.
La finition est sublime. Le fin vernis laisse entrevoir la fibre de carbone telle qu’elle est vraiment. On constate d’ailleurs le nombre impressionnant d’inserts visant à apporter de la rigidité juste là où c’est nécessaire. Un travail de préparation lors de la phase de moulage qui est certainement très longue et qui requiert bien sûr une belle dextérité.
L’aérodynamisme a été travaillé dans le but de s’approcher au maximum de celle du One. Pour cela, les tubes adoptent des formes NACA tronqués de manière à offrir plus d’efficacité en cas de vent latéral. La marque annonce avoir beaucoup peaufiné les sections des tubes aux raccords entre les différentes parties du cadre, comme la douille de direction, le boitier de pédalier et le tube de selle.
La fourche est large et arrondie, comme un arc de cercle afin de créer un flux d’air inversé entre la roue (en mouvement et le cadre). C’est nettement visible lorsqu’on regarde le vélo par le dessus.
Enfin, l’intégration a nécessité un gros travail de conception. Toute la câblerie passe en interne avec un cheminement complexe. Je vous en parle un peu plus bas…

MONTAGE BLACK INC

Tous les vélos Factor sont désormais équipés des composants Black-Inc. La marque a même étudié un poste de pilotage monobloc pour l’Ostro VAM. Celui-ci fait passer toute la câblerie directement dans la douille de direction tout en étant très léger.
Tout est intégré et rien ne se voit. Heureusement me direz-vous, car à l’intérieur c’est une véritable usine à gaz ! 

Je passe directement aux roues Black-Inc Thirty. Une volonté de notre part de vous présenter le vélo avec ces roues, pour alléger la masse finale mais aussi pour améliorer son comportement en montagne. Elles bénéficient de roulements céramiques Ceramic Speed et de deux types de rayons : des Sapim CX Sprint et CX Ray.
Des roues qui deviennent rares sur les derniers vélos à disques, quasiment tous équipés de jantes de 40mm, souvent plus lourdes mais aussi plus aérodynamiques.

Les pneus sont les derniers Goodyear Eagle F1 Tubeless. Des pneus à la gomme très tendre, orientés vers la performance maximale et la résistance au roulement minimal. 

La tige de selle est spécifique à l’Ostro. Elle reprend la forme du tube de selle et offre un réglage aisé.
Sur notre vélo d’essai, la selle est une Repente. La jeune marque italienne propose une multitude de modèles, pour toutes les formes de fessiers.

C’est au toucher que l’on se rend compte de la finesse des tubes. Comme pour l’02, il n’est pas recommandé de s’asseoir sur le tube supérieur. La finition est sublime. Le fin vernis laisse entrevoir la fibre de carbone telle qu’elle est vraiment.

LE FACTIR OSTRO VAM SUR LA ROUTE

Ouch ! Avec moins de 6,8 kg en dépit de son freinage disque et de sa transmission électrique, le Factor Ostro VAM est toujours très léger. Et les premières sensations qu’il renvoie vont dans ce sens. On se sent voler, bien aidé par les roues Black-Inc à profil bas qui sont très vives à défaut d’être très rigides.

Une vivacité qui se confirme sur le plat. Dans cette configuration, le vélo préfère enrouler plutôt qu’être brusqué. La grande rigidité du cadre est omniprésente, surtout l’avant et l’arrière sont parfaitement coordonnés autour du boitier de pédalier : le vélo agit d’un seul bloc. Mention très bien au poste de pilotage Black-Inc monobloc.
Dans les montées, la différence avec le Factor 02 VAM est aussi sensible. S’il est moins facile, il est plus efficace et on grimpe au final plus vite. C’est perceptible dans les longues ascensions où on trouve son rythme. Et dans les passages courts, on appuie sur les pédales et l’Ostro survole la difficulté.
Dans les descentes, la rigidité du cadre lui permet de donner un grand sentiment de sécurité dans les grandes courbes. Dans les petites épingles, il est moins joueur que l’02, d’autant plus qu’il filtre moins les irrégularités de la route, ce qui oblige à corriger la trajectoire lorsqu’on évolue à basse vitesse.
Essayé avec les Black-Inc Forty Five, l’Ostro Vam s’est révélé beaucoup plus performant, mais avec un confort amoindri. Plus rigoureux, son comportement s’améliore globalement. Mais attention, si vous êtes d’un gabarit très léger, vous gagneriez à choisir les Thirty !

LA PERFORMANCE PAR FACTOR

Assurément, l’Ostro VAM est le vélo le plus performant dans la gamme Factor pour qui recherche une machine capable de tout faire.
Si le One est une machine de guerre sur le plat et le 02 un scalpel lorsque la route s’élève, l’Ostro reprend ces deux qualités et les transpose sur un seul et même vélo.
Libre à vous d’en disposer comme vous le souhaitez, avec les roues qui vous correspondent !

Fiche Technique

Cadre
Trek Madone SLR 7ème génération OCLV 800
Fourche
Madone KVF full carbone
Groupe
Sram Red eTap AXS
Roues
Bontrager Aeolus RSL 51
Pneus
Bontrager R4 320tpi 25mm
Cintre
Madone intégré OCLV
Potence
Madone intégré OCLV
Tige de selle et selle
Trek Madone carbone et selle Bontrager Aeolus P2 RSL
Poids
7,3 kg (sans pédales)
Tarif

15 699 €

Poids

Voir aussi...

Rechercher