Look 785 Huez RS Disc

Le 785 Huez RS est un cas d’école : une machine aux lignes ultra classiques qui se veut une arme conçue pour grimper le plus efficacement les cols. Il ne dispose pas d’intégration totale de la câblerie et encore moins de tubes aérodynamiques. Et pourtant c’est un avion de chasse ! Comment fait-il ?

Par Alexandre Lombardo
le 20 juillet 2022

Valeur (toujours) sûre

Le 785 Huez RS ne date pas d’hier. Ni d’avant-hier. Plutôt de 2017.
Une éternité dans le monde cycliste, pourtant le 785 Huez RS affiche toujours des prestations enviables.
Une machine dont la dernière évolution a été marquée par l’arrivée d’une déclinaison à freinage disque qui a repris trait pour trait les formes du cadre à freinage patin et qui, si elle augmentait la masse totale de quelques grammes, garantissait selon Look le même comportement que le premier Huez que nous avions essayé en 2017. C’est ce que nous allons voir !

Un ressenti, mon ressenti

Nommer un vélo Huez n’est pas rien. Il est des noms comme ça, tels Ventoux pour certaines anciennes Bugatti ou plus récemment Stelvio pour Alfa Roméo qui imposent le respect. Alpe d’Huez en fait indéniablement partie.

Chose étonnante, il est utilisé par les deux marques françaises Look et Time ! Look sur le 785 Huez RS et Time qui a l’autorisation d’utiliser le nom complet Alpe d’Huez.

Top Vélo - Look Huez 785 RS 4Q5A0123 ©Joel Lombard

TECHNIQUEMENT

Annoncé à 910 grammes, le cadre 785 Huez RS est léger mais pas ultra léger. Là où certains concurrents affichent tout juste 600 grammes, Look joue la sécurité. Il est vrai, ces châssis au poids plume ne se retrouvent pas dans le peloton pro et ne sont absolument pas destinés aux coursiers, contrairement à ce Look. Une explication probable de cette différence de masse…

Côté fibre de carbone, Look annonce utiliser des tubes d’une épaisseur minimale de 0,6 mm dont la forme a été conçue par ordinateur afin d’offrir le comportement souhaité et le meilleur ratio poids/rigidité.
Un rapport entre le poids et la rigidité qui est essentiel sur un cadre destiné à la montagne afin d’offrir un comportement vif et une réactivité de haut niveau. Un total de 5 types de fibres différentes est utilisé sur le lay-up.
En adoptant le freinage disque, le cadre 785 accepte désormais des pneus jusqu’à 30mm et conserve une câblerie intégrée dans le cadre, mais pas dans la direction.
Une caractéristique qui désolera les amateurs de techno et d’intégration, mais qui ravira les cyclistes désireux d’une machine facile à entretenir. D’autant plus que les passages de gaines sont conservés pour les groupes mécaniques.

Trois couleurs sont proposées : blanc, noir et gris/noir. Look offre une garantie à vie et 5 tailles sont proposées (du XS au XL). Notre vélo d’essai est en taille M.

ÉLECTRONIQUE OU MÉCANIQUE

Sur notre vélo équipé du montage top de gamme 2021 le groupe est un Sram Red. Pour 2022 Look a adopté le dernier Shimano Dura-Ace Di2 12 vitesses. Un changement qui n’a que très peu d’influence sur le rendement et l’efficacité du vélo.
En 2022 c’est donc le groupe Nippon qui trouve sa place sur le 785 Huez RS. Mais, chose rare de nos jours, il est aussi possible d’acquérir ce Look en kit cadre et de l’équiper d’un groupe mécanique !

Une possibilité largement mise en avant sur le site internet de la marque qui a compris qu’il existe toujours une clientèle désireuse de s’offrir un vélo sur-mesure, sans groupe électronique. Un choix tout à fait respectable !

Les composants sont siglés Look. Le cintre et la tige de selle sont en carbone, et la potence est en aluminium.
Le cintre adopte une forme classique, compacte. Son drop conviendra à une majorité tandis que la partie supérieure ronde est idéale dans les ascensions.

Annoncé à 910 grammes, le cadre 785 Huez RS est léger mais pas ultra léger. Là où certains concurrents affichent tout juste 600 grammes, Look joue la sécurité. Il est vrai, ces châssis au poids plume ne se retrouvent pas dans le peloton pro et ne sont absolument pas destinés aux coursiers, contrairement à ce Look. Une explication probable de cette différence de masse…

LE LOOK 785 HUEZ RS DISC SUR LA ROUTE

Immédiatement le 785 Huez RS met dans le bain. Sa rigidité est conséquente et ce sentiment est renforcé par les roues Corima MCC qui sont carrément monstrueusement rigides.
Pour autant, le vélo n’est pas bridé et ne sombre pas dans la rigidité non contrôlée des carbones de course d’il y a quelques années.
Avec le 785 Huez RS je ressens un vélo qui agit d’un seul bloc et qui me propulse en avant à chaque coup de pédale.
À contrario, à faible vitesse, le Look offre un confort assez « rigide » verticalement, même si la tige de selle bénéficie d’un flex appréciable.

Malgré son apparence frêle (pas d’intégration de la câblerie, donc douille moins épaisse), l’avant du vélo est bridé et ne bouge pas, même sous contrainte. Même commentaire pour le poste de pilotage. Comme quoi, pas besoin d’un ensemble monobloc ! 

Cette alchimie de rigidité se retrouve sur la partie centrale et arrière. Le boitier de pédalier transmet chaque Watt à la transmission, et l’arrière ne bouge pas, même lors de fortes relances. Les sprints sont ultra efficaces !

Sur le plat, essayé avec les Corima MCC DX de 32 et 47mm, le Look 785 a fait preuve d’un comportement presque identique.
Il s’accommode de la différence de profil et garde son comportement typé compétition. Évidemment c’est avec les jantes les plus basses qu’il se montre le plus accessible (et confortable), mais tant qu’à faire, et pour en profiter un maximum on est tenté de conserver les 47mm sur tous les terrains. 

On a les jambes ou on ne les a pas ! 

Avec un tel nom on s’attend à tomber sur un aigle des cimes. Et c’est le cas.
Le 785 Huez fait partie des meilleures machines à grimper. À grimper très vite.
Et plus le pourcentage est élevé, plus le 785 est à l’aise. Je le répète, sa rigidité est importante, sans faille et il faut s’en accommoder avec une forme en adéquation.
Dans les montées au train, le vélo survole la pente et permet de se concentrer sur son pédalage. Le couple cadre/roues tracte et l’avant a tendance à se soulever à chaque coup de pédale, signe d’une grande machine. Les purs grimpeurs aimeront.

Chose étonnante, si le 785 Huez est un vrai grimpeur, il ne facilitera pas pour autant la tâche aux non grimpeurs. Car pour en tirer la quintessence dans les ascensions (mais c’est aussi valable sur le plat), il faudra être capable d’appuyer fort. Un peu comme une vraie voiture de course, les limites sont lointaines, mais accessibles uniquement par les meilleurs pilotes.

Dans les descentes, le vélo pourra payer son extrême réactivité pour qui n’a pas l’habitude d’utiliser une telle machine. Les placements sont très précis et la direction est ultra vive. Un coup à prendre.
Le freinage est sans critique et ne met pas à mal la rigidité structurelle de la fourche : ça ne bronche pas. Un sentiment amplifié par la rigidité en traction des roues Corima MCC, qui rendent le freinage ultra réactif. Incisif.

AVION DE CHASSE

Il faut garder cela à l’esprit, le 785 Huez RS Disc est une pure machine de course. À l’aise lorsque la route s’élève (évidemment) mais aussi sur le plat, cette machine est capable de faire face à de très grosses charges de puissance et ne s’affaisse jamais. Un vélo qu’apprécieront ceux qui pédalent en force.
Les autres devront pédaler avec humilité et tourner les jambes pour en profiter ou changer de roues pour des Corima à rayonnage acier qui permettront de rendre la machine plus tolérante. Mais quelle machine !

Fiche Technique

Cadre
Trek Madone SLR 7ème génération OCLV 800
Fourche
Madone KVF full carbone
Groupe
Sram Red eTap AXS
Roues
Bontrager Aeolus RSL 51
Pneus
Bontrager R4 320tpi 25mm
Cintre
Madone intégré OCLV
Potence
Madone intégré OCLV
Tige de selle et selle
Trek Madone carbone et selle Bontrager Aeolus P2 RSL
Poids
7,3 kg (sans pédales)
Tarif

15 699 €

Poids

Voir aussi...

Rechercher