LE PARCOURS DU DAUPHINÉ 2024 100% AUVERGNAT-RHÔNE-ALPIN

Accompagné de Christian Prudhomme et de Bernard Thévenet, Laurent Wauquiez vient de présenter le parcours de la 76 ème édition du Critérium du Dauphiné. Avec une déclaration d’amour pour le cyclisme de la part du Président d’une Région devenue en quelques années l’autre paradis du cyclisme.

Par Salvatore Lombardo

Huit étapes du 2 au 9 juin prochain. Voilà le programme du 76ème Critérium du Dauphiné. Un programme présenté à Lyon dans le cadre de l’hôtel de Région où le Président Laurent Wauquiez accueillait Christian Prudhomme et Bernard Thévenet avec une véritable déclaration d’amour faite au cyclisme.

« Je suis fier que notre Région Auvergne Rhône Alpes accompagne une fois encore cette si belle course cycliste. Nous continuons à promouvoir la simplicité d’un sport unique qui n’a jamais perdu ses racines populaires et son goût de l’effort. » Cette 76ème édition de l’une des plus importantes courses à étapes du calendrier professionnel, comptera donc huit étapes tracées entre Saint-Pourçain-sur-Sioule dans l’Allier et le mythique plateau des Glières en Haute-Savoie. Entre temps le peloton passera par les Estables, Saint-Priest et Samoens.

À noter que les sept étapes en ligne ne compteront jamais moins de 2000 m de dénivelé. C’est dire si une nouvelle fois les grimpeurs seront à la fête. Ce qui ne devrait pas déplaire à un public traditionnellement conquis par les rois de la montagne. L’incroyable palmarès de l’épreuve, souvent choisie par les champions comme tremplin pour le Tour, est d’ailleurs évocateur. Si des rouleurs comme Jacques Anquetil, Bernard Hinault ou Miguel Indurain sont parvenu à s’y imposer, ce sont essentiellement des grimpeurs d’exception que l’on retrouve en haut des classements. Sans parler de Jonas Vingegaard et Primoz Roglic, les deux derniers vainqueurs, on peut évoquer Chris Froome, Alejandro Valverde, Luis Ocana, Raymond Poulidor et naturellement Bernard Thévenet. Un Bernard Thévenet désormais directeur de course et interlocuteur privilégié de Christian Prudhomme et Laurent Wauquiez pour ce qu’il considère depuis toujours comme son épreuve fétiche. 

Si l’édition 2024 ne devrait pas voir au départ Tadej Pogacar, le numéro Un mondial se consacrant cette année au doublé Giro d’Italia-Tour de France, tout le reste du gratin international est annoncé. À commencer par Jonas Vingegaard qui devrait lancer ainsi sa campagne pour son nouveau défi personnel, le doublé Tour-Vuelta.

Belles batailles en perspective sur les routes des magnifiques territoires d’une Région Auvergne-Rhône-Alpes devenue l’autre paradis du vélo.

Nos derniers articles

Rechercher