Sidi collabore avec la NASA lors de la mission SpaceX Crew-8

Le système de rotor à molette de Sidi a été utilisé dans des brassards de constriction veineuse lors des vols spatiaux de la NASA pour contrer les effets de la microgravité sur le corps humain. Une reconnaissance spatiale  !

Par Patrick Denis

Davide Rossetti PDG de Sidi Sport : “C’est absolument excitant que les systèmes de fermeture de Sidi aient été choisis par la NASA pour une mission spatiale. Dans les années 90, en inventant les rotors, Sidi Sport a changé le monde des chaussures de sport et n’a cessé de les améliorer depuis. Notre contribution à l’Expédition 71 représente une incitation puissante à s’améliorer encore, à atteindre de nouveaux objectifs et à soutenir les athlètes dans chaque défi avec nos produits.” Communiqué de Presse.

Retrouvez toutes les autres actualités Top Vélo

CONTEXTE DE LA COLLABORATION ENTRE SIDI ET LA NASA

Crew-8 est la huitième mission opérationnelle d’astronautes que SpaceX a réalisée pour la NASA à destination de la Station spatiale internationale. Les quatre membres de l’équipage – Matthew Dominick, Michael Barratt, Jeanette Epps et Alexander Grebenkin – participent à l’Expédition 71 pour mener une vaste gamme d’expériences pendant six mois. Les recherches menées pendant l’Expédition 71 incluent l’examen de cerveaux organoïdes pour comprendre les troubles neurodégénératifs, la surveillance des mouvements des fluides corporels durant les vols spatiaux, et l’étude des effets des rayons UV et de la microgravité sur la croissance des plantes. Certains membres de l’équipage participent également à une série d’études appelée “Complement of Integrated Protocols for Human Exploration Research (CIPHER)”, qui vise à aider les scientifiques à comprendre comment les périodes prolongées dans l’espace peuvent modifier le corps humain.

LE CHOIX EVIDENT DE LA NASA POUR LE SYSTÈME DE FERMETURE SIDI

Sidi Sport rejoint l’expédition de la NASA avec son système de molette, utilisé comme système de fermeture pour les brassards de constriction veineuse portés par les astronautes sur leurs cuisses. Conçus pour contrer les effets de la microgravité sur le corps humain, ces brassards sont destinés à piéger les fluides dans les jambes et ainsi réduire le volume de fluides dans la tête, ce qui peut prévenir les changements potentiels de la structure oculaire et de la vision. Connus collectivement sous le nom de “Spaceflight Associated Neuro-ocular Syndrome (SANS)”, ces changements posent un risque connu lors de longues périodes passées dans l’espace. Les brassards pourraient également aider à traiter les patients sur Terre qui souffrent d’accumulation de fluides dans la tête due à certaines pathologies ou à de longues périodes d’alitement.

Pour permettre à l’équipage d’ajuster et de fermer les brassards, le système de molette de Sidi a été conçu pour être un système fiable, efficace et compatible avec les niveaux de préparation technique requis pour les opérations spatiales. Composé d’un rotor en résine haute intensité avec un câble en Dyneema®, il permet une fermeture micrométrique et différenciée, offrant une adaptabilité absolue à la circonférence du corps concerné.

L’HISTOIRE DE SIDI DU SKI AU CYCLISME, EN PASSANT PAR LA MOTO, POUR ARRIVER DANS LES ETOILES AVEC LA NASA

Le rotor Sidi est né au milieu des années 60 d’une intuition de Dino Signori qui a conçu un système avec une vis pour ajuster la fermeture des chaussures de ski. En 1988, il a créé un mécanisme de fermeture constitué d’un câble en nylon régulé par un levier de rotor et l’a breveté pour une utilisation dans les chaussures de cyclisme. En 1993, Sidi Sport a introduit le Tecno, le premier modèle de chaussure équipé de ce dispositif, destiné à révolutionner le monde des chaussures de sport. Au fil des ans, le rotor a trouvé des applications de plus en plus larges dans les équipements de cyclisme et de motocyclisme, aidant les athlètes à réaliser leurs meilleures performances et à exprimer leur plein potentiel.

Pour en savoir plus, site de la marque.

Nos derniers articles

Rechercher